les 13 bienfaits du Miso

je suis une grande fan de cuisine du monde et particulièrement chinoise. Aussi quand j’ai vu que le miso est un détoxifiant je me suis dépêché d’en acheter !

Le miso japonais : ses 13 intérêts pour la santé

Si vous allez au Japon, vous ne pourrez pas passer à côté de cet aliment traditionnel et exceptionnel qu’est le miso.

Il est un ingrédient de base de l’alimentation japonaise.

En effet, il permet la réalisation de soupes, de bouillons, de sauces, d’entrées froides et de plats cuisinés.

Le plus souvent, il est présent dans la soupe du petit déjeuner.

Le miso remplace souvent les viandes et les poissons car il est riche en protéines.

Le mot « miso » en japonais, prononcé « misso », signifie pâte fermentée, fabriquée la plupart du temps à partir de haricots de soja. Cette pâte fermentée, aliment traditionnel japonais, a un goût salé et prononcé.

Les Japonais l’utilisent comme condiment pour relever les plats japonais.

Il possède de nombreuses vertus thérapeutiques.

Dans les temps anciens, au Japon, on disait qu’il valait mieux dépenser son argent pour un bon miso que d’aller chez le docteur.

Comment le fabrique-t’-on ?

Son procédé de réalisation est comparable à celui du fromage ou de vin en France.

Ce condiment est réalisé à partir de plusieurs ingrédients : les graines de soja, du riz ou de l’orge, du sel marin, de l’eau et un ferment.

Pour le réaliser, on procède d’abord à un koji.

On trempe une céréale (riz ou orge), source d’amidon, puis on la cuit à la vapeur pour obtenir un certain degré d’humidité propice à l’ensemencement de la bactérie.

A cette préparation, on ajoute l’Aspergillus oryzae et des lactobacilles pour une fermentation de près de 45 heures. Un mycelium blanc ( sorte de champignon) recouvre chaque grain.

Puis on lave et on fait tremper les graines de soja. On les cuit et on les broie.

On sale alors le koji et on réduit les graines de soja en puré . Le tout est mélangé soigneusement.

On met cette préparation finale dans un récipient fermé.

La deuxième fermentation durera entre 15 jours à plusieurs mois ( 3 à 4 mois).

Les différents misos

C’est la durée et le dégré de fermentation qui caractériseront les différents misos mais aussi la quantité de sel et les ingrédients utilisés.

Plus le miso sera fermenté et plus sa texture sera ferme, sa couleur foncée et son goût très prononcé et très salé.

Il peut être de couleur beige ou jaune pâle à brun chocolat foncé.

Il a la consistance d’un beurre de noix comme celui des arachides ou des amandes.

On distingue :

  • le miso de riz dont le miso blanc. Il contient plus de riz puisqu’il est élaboré avec deux fois plus de koji de riz que de soja. Doux, clair voire même sucré.
  • celui qui est rouge
  • le miso de riz complet
  • sans oublier, le miso d’orge : celui utilisé dans les campagnes, il est le plus fort et le plus salé.
  • ainsi que le miso pur soja, fabriqué uniquement avec des haricots de soja et du sel de mer. Il demande 2 ans d’affinage. Le plus foncé et le plus corsé au goût.

Ses bénéfices sur la santé

Digestive

  • Le miso est composé d’acides aminés essentiels (12%) équivalentes à celles de la viande. Ceux du soja et du riz sont complémentaires. C’est une source de protéines végétales à part entière.
  • Il contient de nombreuses bactéries qui permettent déquilibrer la flore intestinale et de lutter contre les inflammations.
  • Le miso facilite la bonne digestion ( enzymes de la fermentation) en évitant les lourdeurs digestives et même l’aérophagie.
  • Ce condiment réduit les maladies d’ordre digestif comme les flatulences, la constipation, les brûlures gastriques, et les maladies du côlon ou encore la maladie de Crohn,…
  • Le miso maintient l’équilibre acido-basique de l’organisme. Il renforce donc le corps face aux états inflammatoires et à la maladie.

Immunitaire

  • ll le protège donc des agents pathogènes : son rôle est anti-infectieux.
  • Le miso permet de réduire toutes les intolérances alimentaires ( au gluten et au lactose entre autre ) ainsi que les allergies du même ordre.
  • Ce condiment permet de détoxifier le foie et le sang.
  • Il purifie l’ensemble du corps en le débarrassant de tous les résidus toxiques pour son bien-être : tabac, métaux lourds, radicaux libres,…

Hormonale

  • Il contient des isoflavones. Ils sont liés à la présence de soja, ce qui lui confère un intérêt particulier. Face à certains troubles de la ménopause ( bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, assèchement vaginal,…), le miso a prouvé son efficacité.
  • Ces principes actifs ( les isoflavones) permettent aussi de réduire les maladies cardiovasculaires avec une baisse du cholestérol et la régulation de la tension artérielle.

Cellulaire

  • Le miso est un puissant anti-oxydant et joue un rôle de prévention dans l’apparition de certains cancers : celui du sein et de la prostate.

Cutanée

  • Il contient une grande partie de vitamines du groupe B ( B2, B5, B12) nécessaires au système nerveux et au corps afin que celui-ci produise de l’énergie. La présence de vitamine B5 lui confère des propriétés non négligeables pour avoir une belle peau. La vitamine B12 est impliquée dans le développement cellulaire et limite l’apparition de certains cancers.

Sa richesse en acides aminés, isoflavones, vitamines du groupe B, enzymes et minéraux en font un aliment complet.

C’est sa saveur forte et salée qui lui donne sa fonction de condiment.

Pour en apprécier tous ses bienfaits, il faut :

  • choisir le miso non pasteurisé pour apprécier tous ses atouts sur la santé, cette mention doit être spécifiée sur l’étiquette du produit.
  • ne pas le faire trop cuire, le rajouter à la fin de la cuisson
  • le préférer bio, élaboré à partir d’un soja issu de l’agriculture biologique, garanti sans OGM, et fabriqué de manière artisanale
  • il remplace le sel ou la sauce soja pour relever les plats
  • l’utiliser comme un bouillon « cube » de volaille, de bœuf ou de légumes
  • le conserver 6 mois, après ouverture, au réfrigérateur

Un aliment de plus qui s’ajoute au large panel d’aliments santé « made in Japan ».

Même si le miso provient de Chine, il est utilisé au Japon depuis le VIIIe siècle.

Certaines enquêtes dans des villages japonais ont mis en évidence un lien de cause à effet entre la miso soupe et la longévité. Ces habitants consommaient de la miso soupe cuisinée à partir de wakamé (algue) et ils en buvaient 6 à 7 bols par jour.

Chélation naturelle contre l’intoxication aux métaux lourds et détoxification de l’organisme

Mercure, plomb, arsenic, cadmium… La liste des éléments chimiques nocifs qui envahissent nos cellules est déjà conséquente et leur augmentation provoque de plus en plus de dysfonctionnements à l’origine de nombreux troubles de la santé. Intoxication aux métaux lourds : comment faire alors pour les éliminer ? Par une méthode spécifique de détoxification de l’organisme appelée chélation naturelle des métaux lourds. Celle-ci est très simple à mettre en place : elle s’effectue par l’absorption de plantes spécifiques et l’adoption d’un régime alimentaire particulier.

Les principales sources d’intoxication aux métaux lourds :

CHÉLATION NATURELLE DES MÉTAUX LOURDS : OUI, ELLE EST POSSIBLE SANS CHIMIE !

Chélation naturelle des métaux lourds

Plomb, mercure, cadmium et arsenic envahissent l’organisme !

Dans la vie contemporaine, il est un fléau souvent méconnu ou sous-estimé qui a pourtant tendance à prendre de plus en plus d’ampleur : l’exposition de l’organisme aux métaux lourds tels le mercure et le plomb.

Notre environnement et notre rythme de vie sont à l’origine de ce que l’on pourrait appeler « un encrassement du corps », la combinaison de plusieurs facteurs aboutissant à cette situation préoccupante :

  • pollution urbaine et industrielle,
  • pesticides, engrais chimiques,
  • antibiotiquesanti-inflammatoires, molécules chimiques de synthèse,
  • alimentation trop riche (graisse, sucre, alcool),
  • vie sédentaire.

L’intoxication aux métaux lourds

Ce sont surtout les molécules toxiques qui sont à l’origine du mauvais fonctionnement de certaines parties du corps. Lorsque du plomb, du mercure ou d’autres métaux lourds s’introduisent dans les cellules dites endothéliales (qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins), ils empêchent celles-ci de communiquer entre elles et avec les centres nerveux par l’inhibition de la transmission d’un messager chimique d’extrême importance : l’oxyde nitrique.

Conséquences sur la santé humaine

Or, l’oxyde nitrique joue un rôle prépondérant dans le contrôle de la pression sanguine : de manière schématisée, il indique aux vaisseaux sanguins quand ils doivent se relâcher et s’élargir afin de faciliter la circulation et l’oxygénation du sang.

Si l’on ne procède pas à une détoxification naturelle des organes de façon régulière, les conséquences néfastes sur la santé sont réelles :

  • augmentation du risque de maladies cardio-vasculaires,
  • apparition du phénomène d’hypertension artérielle,
  • taux de cholestérol et de diabète élevés,
  • athérosclérose,
  • insuffisance cardiaque,
  • mauvaise condition physique générale,
  • baisse du moral, voire dépression.

Réduire l’exposition aux métaux lourds paraît de fait également primordial mais cette question semble relever davantage d’une prise de conscience politique ou sociétale que de l’initiative individuelle…

Zoom sur la chélation naturelle des métaux lourds

Il est fort heureusement possible d’acquérir des réflexes simples afin de faire disparaître le plomb, le cadmium, l’arsenic ou le mercure de l’organisme sans avoir recours aux méthodes chimiques. Ce processus est appelé chélation naturelle des métaux lourds. L’utilisation de la phytothérapie et un régime alimentaire adapté permettent d’y contribuer de manière très efficace.Chélation chimique des métaux lourds : devant le danger représenté par les métaux lourds pour la santé, certains médecins et spécialistes recommandent la chélation chimique en lieu et place de la détoxification naturelle de l’organisme. Afin de libérer les cellules graisseuses des éléments toxiques, ils utilisent l’administration d’éléments biochimiques qui se lient et neutralisent le mercure ou le plomb, par exemple, et qui sont ensuite éliminés par le système urinaire. Cette méthode ne fait cependant pas l’unanimité, notamment chez les naturopathes, qui privilégient le pouvoir des plantes et des aliments.

LES ALIMENTS ET PLANTES RECOMMANDÉS POUR UNE DÉTOXIFICATION NATURELLE DE L’ORGANISME

La phytothérapie, une aide précieuse pour la chélation naturelle des métaux lourds

Les plantes aux secours de la santé humaine ? Exactement ! Celles-ci agissent en effet sur nos différents systèmes d’épuration : les reins, le foie, les glandes sudoripares, les poumons, la peau, la vésicule biliaire, les intestins, etc.

La chlorella

La chlorella est une algue d’eau douce qui a été découverte en 1890 par le microbiologiste hollandais Martinus Willem Beijerinck. Encore assez peu connue en France, elle jouit d’une excellente réputation au Japon, où elle est employée de multiples façons depuis les années 1950.

Le principal composant actif de la chlorella est la sporopolléine qui constitue sa membrane fibreuse. Celle-ci possède un excellent pouvoir d’absorption des métaux lourds, pesticides, insecticides et autres engrais chimiques divers. Véritable agent de chélation naturelle des métaux lourds, elle aide l’organisme à s’en débarrasser en les fixant et en les éliminant.

Les atouts de la chlorella sont encore nombreux :

  • elle favorise l’oxygénation des tissus et assainit la flore intestinale (effet probiotique) grâce à sa haute teneur en chlorophylle ;
  • elle participe à l’augmentation des défenses naturelles (lymphocytes T) et à la préservation des cellules saines ;
  • elle régule et maintient l’équilibre acido-basique du corps ;
  • elle apaise le système nerveuxdiminue le stress et favorise le sommeil ;
  • elle diminue le mauvais cholestérol (LDL).

Le Chardon-Marie

Plante de la famille des astéracées, le Chardon-Marie n’est pas doté d’une action spécifique à l’élimination des métaux lourds. Il est par contre un puissant purificateur et détoxifiant naturel du foie, organe le plus sollicité dans la chélation naturelle des métaux lourds et l’élimination des produits toxiques circulant dans l’organisme.

Le Chardon-Marie traite également le diabète et facilite la digestion des aliments.

Les aliments propres à une détoxification naturelle de l’organisme

Des fraises, rien que des fraises, encore des fraises !

Un certain nombre de fibres végétales de fruits sont connues pour leur pouvoir de neutralisation du mercure. C’est le cas de celles contenues dans la fraise, qui sont capables d’en capturer 95% !

Chaque grain de la fraise est connecté au centre du fruit par une multitude de fibres insolubles, qui ne sont pratiquement pas digérées et arrivent quasiment intactes dans le système gastro-intestinal, où elles fonctionnent comme des éponges à mercure d’une efficacité surprenante !

Une bénédiction quand on sait que le mercure est le métal lourd le plus difficile à capturer. Pour la chélation naturelle des métaux lourds, en particulier du mercure, rien ne vaut des fraises fraîches. Quelle bonne nouvelle pour les gourmand(e)s !

Le beurre d’arachide

Le beurre d’arachide s’avère aussi un excellent agent de chélation naturelle des métaux lourds. Il neutralise jusqu’à 96 % du mercure alimentaire grâce à la formation d’un « gel à effet colle » lors de la digestion !

Le chanvre

Les protéines du chanvre ont aussi un puissant effet anti-mercure. Elles arrivent même en tête de notre palmarès des agents de détoxification naturelle de l’organisme puisqu’elles absorbent environ 98 % des composés mercurés !

Les endives, précieuses pour la détoxification de l’organisme

Elles fixent dans l’intestin grêle les substances toxiques telles que le plomb et le mercure. Elles protègent les cellules de nombreux facteurs de mutation ou d’altération et permettent de préserver la jeunesse.

Le poivron

Comme de nombreux légumesle poivron est un excellent purificateur du sang. Sa richesse en vitamine C, bêta-carotène et vitamine E lui confère des propriétés antitoxiques indéniables.

Les pommes

La pectine contenue dans la pomme emprisonne les matières toxiques parasitant l’intestin et les évacue hors de l’organisme. Mangez des pommes !

Le miso

Aliment japonais traditionnel se présentant sous forme de pâte fermentée à haute teneur en protéines, le miso renferme une substance (le zybicolin) capable d’absorber les métaux lourds et les éléments radioactifs tel le strontium.

La choucroute

La choucroute favorise la détoxification naturelle de l’organisme. Enfin, le chou, surtout. Pour ce qui est de la charcuterie, à consommer avec modération, surtout si vous surveillez votre ligne !
Source

Les métaux lourds vont se fixer dans le gras du ventre et le gras du cerveau.

Le cerveau est une des cibles principale, ce qui cause dépression, anxiété, perte de mémoire, Alzheimer, Parkinson…
Le ventre est  également une cible: le mercure s’attache à la muqueuse intestinale et va entretenir l’inflammation et provoquer la généralisation de la candidose. Les reins, le foie, le coeur, l’hypophyse et la thyroïde sont aussi des cibles des métaux lourds.

S’occuper de son foie en premier

La détoxication des métaux lourds se nomme une chélation.
On peut utiliser différentes plantes, comme la chlorella qui est un mobilisateur de métaux lourds. Elle emmène le corps à les faire bouger.


Quand on prend un chélateur, le corps va mobiliser plus de métaux lourds que ce que le chélateur peut chélater; Les reins vont éliminer ce qu’ils peuvent mais c’est le foie qui va traiter le reste.

Si le foie est saturé, les métaux lourds se remettent en circulation et finissent par se fixer dans les organes.

Il faut savoir que le fait de les mobiliser fragilise le foie: il faut donc réparer le foie en même temps.

On peut « coller » du souffre sur les métaux lourds, qui va les envelopper et le corps va les éliminer plus facilement via la bile et les voies urinaires.

Les métaux lourds sont oxydants (ils abîment) et ont tendance à se coller à des protéines, enzymes, cellules qui ne seront donc plus fonctionnels.

Le foie va travailler en 3 temps:

Tout d’abord, le foie sépare l’enzyme abîmée du métal lourd.
Ensuite avec le souffre il enrobe le métal lourd.
Enfin il l’élimine.
Mais si le foie est saturé, il n’arrive pas à faire ce travail!

En conclusion, il est donc indispensable de prendre soin de son foie AVANT ET PENDANT la chélation.

le chardon-marie en cas de chélation des métaux lourds

C’est une plante réparatrice du foie.

Lorsque les métaux lourds passent par le foie, ils l’abîment. Il faut donc réparer le foie en permanence. Quand le foie est trop abîmé, il se met en pause et arrête de les traiter.

Le Chardon-Marie, tout comme le Desmodium, répare le foie . Mais il ne le booste pas, donc ne le fatigue pas.

On l’utilise pendant toute la cure de chélation. On peut prendre aussi de l’artichaut (car il débouche le foie).

Aussi, le chardon-marie permet au foie de fabriquer plus de glutathion (c’est son super anti-oxydant).

Dextoxification à l’acide alpha lipoique:

L’acide alpha lipoïque (lipoate, aLA, AAL) est un composant alimentaire du type vitamine B, bien qu’il ne dérive pas d’une vitamine. Il est fabriqué dans le foie à partir de graisses. Bien que la synthèse endogène soit possible, il doit être apporté par l’alimentation.

Le lipoate est le co-enzyme des déshydroxygénases qui catalyse la décarboxylation oxydative (transfert d’hydrogène) du pyruvate en alpha-kétoglutarate et est impliqué dans la formation de l’acétylCoA, la substance de base indispensable dans la production d’énergie à partir de sucres et de graisses..

L’acide lipoïque est formé d’une chaîne de 8 atomes de carbone, liée à 2 atomes de soufre. Grâce aux liens entre ces 2 atomes, l’ensemble, sous une forme oxydée, est un disulfure cyclique. Cette confirmation rend l’acide lipoïque hydro- et liposoluble et permet sa libération aussi bien dans un milieu acide que basique.

L’acide lipoïque est pour 80% absorbé dans la circulation sanguine et atteint le cerveau en passant la barrière hémato-encéphalique.

La décarboxylation oxydative fait intervenir un agrégat enzymatique formé de 5 co-enzymes : thiamine pyrophosphate, CoA-SH, NAD+, FAD, et l’acide lipoïque.

L’acide lipoïque présente un effet positif sur la glycémie et le métabolisme du cholestérol, donc également sur la condition cardiovasculaire générale.

Antioxydant universel, présent dans toutes les cellules de l’organisme, l’acide alpha-lipoïque (AAL) est un incontournable des cures ciblées visant à l’élimination des métaux lourds, la lutte contre le vieillissement prématuré ainsi que la protection des yeux. Soluble dans l’eau et les huiles, l’acide alpha-lipoïque intervient contre la grande majorité des radicaux libres et apparaît aussi intéressant dans la lutte contre le vieillissement prématuré du fait de son rôle de recyclage d’autres antioxydants comme les vitamines C et E et le glutathion.

Vous pouvez utiliser l’ Acide Alpha-Lipoïque 650 mg − 120 Gélules Entièrement Végétales très Puissantes − 100% Naturelles, sans Agent de Remplissage Synthétiques − Provision de 4 Mois

Mise en garde :il a un seuil de saturation. si on en prend trop, le corps va bloquer l’élimination des métaux lourds et du coup va se retrouver avec trop de soufre + trop de métaux lourds.  Ne jamais dépasser les 600mg/jour.

Peut donner des migraines, des nausées…mais cela s’arrête en moins d’une semaine.



Comme on l’a vu précédement, pendant la détoxification, il faut aider le foie avec du chardon de marie ou du desmodium qui a les mêmes propriétés

3 raisons de se désintoxiquer avec de l’iode

Par  Ty Bollinger

C’est un fait que nous ne pouvons ignorer: nous vivons dans un monde toxique. En réponse à cela, vous avez probablement également entendu parler de l’importance de la désintoxication de votre corps. Vous avez peut-être même essayé des nettoyages d’organes spécifiques tels que l’intestin, le foie ou les reins.

Mais saviez-vous qu’il existe certains nutriments qui peuvent «faire leur magie» en aidant doucement le corps à se détoxifier au quotidien? L’iode est en tête de cette liste de minéraux importants qui peuvent guérir et nettoyer.

1 – L’iode peut aider votre corps à se désintoxiquer des halogénures (fluorure, bromure et chlore)

Soyons précis en ce qui concerne les toxines qui ont un impact sur votre santé et la santé de vos proches. Bon nombre des produits chimiques dangereux que nous absorbons dans l’air, l’eau, le sol et l’approvisionnement alimentaire sont appelés «perturbateurs endocriniens».

Ces perturbateurs endocriniens comprennent le bromure, le chlore, le fluorure et leurs dérivés, tels que le perchlorate (présent dans le carburéacteur), qui contient un composant chlorure.

Les perturbateurs endocriniens affectent particulièrement la thyroïde. Avec l’hypophyse, la glande thyroïde régule les hormones du métabolisme. Des études telles qu’une enquête menée en 2001 à l’Université de Yale 1  montrent également les effets dévastateurs que les perturbateurs endocriniens peuvent avoir sur le système reproducteur.

Les conditions associées à des quantités élevées d’halogénures dans le corps comprennent:

  • Kystes de l’ovaire
  • fibromes utérins 2
  • maladie fibrokystique du sein
  • cancers de l’utérus, des ovaires, des seins et de la prostate 3

Les perturbateurs endocriniens comme le bromure 4  font leurs dégâts en évincant l’iode dans les sites récepteurs cellulaires dans tout le corps. Cependant, ces trois zones – thyroïde, seins, ovaires – sont celles où les concentrations d’iode sont stockées et utilisées le plus. De même, ce sont aussi les endroits où les halogénures aiment le plus «sortir».

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles il est si important d’introduire chaque jour suffisamment d’iode absorbable dans votre système. Les halogénures dangereux sont dans à peu près tout, de l’eau potable aux pesticides, et sont également dans la même catégorie que l’iode dans le tableau périodique. Cela signifie que si les halogénures peuvent évincer l’iode, des quantités suffisantes du bon type d’iode peuvent également évincer doucement et lentement les halogénures. 5

Tout aussi préoccupant dans notre monde toxique sont les perturbateurs endocriniens qui peuvent se présenter sous la forme de «xénoestrogènes» qui imitent les formes agressives des œstrogènes naturels. Comme les halogénures, les xénoestrogènes tels que le bisphénol A remplacent les formes plus douces d’œstrogènes dans le corps et sont de plus en plus liés au cancer du sein, selon un rapport de 2010 publié dans la revue  Hormones and Cancer,  6  entre autres L’iode, en revanche, peut aider à éliminer les xénoestrogènes d’origine chimique.

2 – L’iode peut chélater certains métaux lourds comme le mercure

Hg, mercure

La supplémentation en iode peut vous aider à vous désintoxiquer des métaux lourds comme le plomb, le mercure, le cadmium et l’aluminium. Le Dr David Brownstein, auteur du livre  Iodine: Why You Need It / Why You Can’t Live Without It  et expert en iode, déclare que «l’iode est un chélateur du mercure. Il se liera au mercure et permettra au corps de le libérer. » 7

Dans une récente conférence en direct, le Dr Brownstein a également déclaré qu’il avait eu beaucoup de succès en utilisant l’iode pour éliminer cette dangereuse neurotoxine de ses propres patients.

Le médecin bien connu et défenseur du bien-être, le Dr Bruce West, a déclaré dans son   bulletin Health Alert que «[i] l est maintenant prouvé que l’iode… détoxifie le corps des composés halogénés, comme le brome et le fluorure, et les métaux lourds mercure, cadmium et plomb. »

Il existe également des preuves que des niveaux élevés d’iode peuvent se lier à l’aluminium, le retirant du corps, bien qu’à un rythme plus lent. Le Dr West cite une étude dans laquelle «les résultats obtenus après une supplémentation en iode ont révélé que chez certains sujets, les taux urinaires de mercure, de plomb et de cadmium ont été multipliés par plusieurs après seulement une journée de supplémentation. Pour l’aluminium, cette augmentation de l’excrétion n’a généralement été observée qu’après un mois ou plus de supplémentation en iode. »

À ce jour, les études menées sur les capacités de chélation de l’iode sont rares. Cependant, il ressort clairement de preuves anecdotiques qu’il existe très probablement un lien.

# 3 – L’iode stimule naturellement votre foie et vos reins

Les principales voies de désintoxication du corps comprennent le foie, les reins, le système lymphatique et la peau. Et devine quoi? L’iode est un acteur majeur pour aider chacun de ces systèmes organiques à fonctionner au mieux. Voici comment:

Le système lymphatique:  La carence en iode est une cause fréquente de congestion lymphatique, selon le Dr John Douillard, un leader mondial dans le domaine de la santé et de l’Ayurveda. 9

Le foie:  La thyroïde et le foie sont intimement liés et l’iode est une clé de communication entre eux. L’hormone thyroïdienne métabolique  thyroxine  (T4) est composée de 4 molécules d’iode et est inactive lorsqu’elle est produite par la thyroïde. Il doit voyager vers le foie pour être converti en sa forme active, la  triiodothyronine  (T3). Lorsque l’un des composants de ce processus délicat est éteint, tout le mécanisme en souffre, tout comme votre énergie vitale et votre santé globale!

Selon un rapport britannique de 2002, «[l] e dysfonctionnement hyroïde peut perturber la fonction hépatique, la maladie du foie module le métabolisme des hormones thyroïdiennes et diverses maladies systémiques affectent les deux organes. dix

Les reins:  Comme pour le foie, il existe une relation délicate entre la fonction thyroïdienne et les reins, en grande partie médiée par l’iode. Plusieurs études ont établi le lien entre une maladie rénale et un dysfonctionnement de la thyroïde.

La maladie rénale chronique (MRC) est souvent caractérisée par une faible production de T3. L’hypothyroïdie est également très courante chez les patients atteints d’IRC, selon une étude de 2012 publiée dans l’  Indian Journal of Endocrinology and Metabolism. 11

désinfecter les plaies avec de l'iode

La peau:  Saviez-vous que l’iode est un antiseptique naturel? En fait, dans les années 1800, l’iode était régulièrement transporté dans des flacons autour du cou et utilisé pour traiter les piqûres de moustiques afin de prévenir les maladies. L’iode peut être utile dans la lutte contre les infections et peut être utilisé comme nettoyant pour les plaies. Et c’est aussi parfait pour les rides de la peau!

En vérité, la relation de l’iode avec les voies de désintoxication du corps est vraiment un «catch-22» et maintenant vous pouvez voir pourquoi! L’iode est nécessaire au bon fonctionnement de ces organes. Dans le même temps, ces systèmes d’organes doivent fonctionner de manière saine pour utiliser l’iode en premier lieu.

Voici l’essentiel: assurez-vous de prendre des mesures pour aider votre foie, vos reins et votre système immunitaire chaque jour. Une des façons dont vous pouvez le faire est d’obtenir suffisamment d’iode de qualité pour les centaines de fonctions dans lesquelles il est impliqué dans votre corps.

Comment aider votre corps à se désintoxiquer avec de l’iode

L’un des meilleurs moyens de se débarrasser des toxines et d’aider vos propres voies de désintoxication naturelles est d’ajouter de l’iode à votre alimentation chaque jour. Inclure plus d’aliments riches en iode dans votre assiette est un bon moyen.

Voici quelques aliments qui contiennent des quantités assez élevées d’iode:

  • Algues comme le dulce et le varech
  • Baies, comme les fraises et les canneberges
  • Fruits de mer et poissons
  • Légumes verts à feuilles foncées
  • Produits laitiers, comme les œufs et le fromage

Pour certains, sinon la plupart des individus, obtenir suffisamment d’iode à partir de la nourriture peut ne pas suffire. L’Organisation mondiale de la santé déclare qu’environ 2 milliards de personnes dans le monde souffrent d’une forme de carence en iode. 12

Iode BIO Vegavero® | 180 Gélules (6 mois) | UNIQUE : 100% NATUREL : Issu d’Algue Kelp | Thyroïde* + Antioxydant + Anti Fatigue | 150 mcg (100% VRN) | Sans Additifs | VEGAN

 

Références:

Solution de detoxification efficace contre les métaux lourd et les radiations

Ce message est de la plus haute importance au regard de la situation actuelle, lisez bien entre lignes car cela peut sauver des vies !

Elle s’appelle Katrine Volynsky, elle est Russe, elle a été exposé très jeune à des déchets radioactifs toxiques de Tchernobyl. Dans le début de la vingtaine, son corps a commencé à se désagréger, montrant une variété de symptômes comme la fatigue chronique, l’anémie extrême et les troubles hormonaux. elle dû se tourner vers la médecine alternative pour apprendre à bien prendre soin de son corps. Elle a passé la majeure partie de sa vie d’adulte à apprendre la désintoxication, le nettoyage,santé, alimentation et vitalité. Elle essayé de nombreuses potions, pilules, thérapies et pratiques, dont certains ont bien fonctionné et d’autres pas. 
Ses recherches l’ont menée à devenir une spécialiste dans la détoxification métaux lourds et désintoxication par radiation. Parfois, la vie nous apporte des cadeaux inattendus et des opportunités uniques, car elle a fini par trouver la pectine de pomme comme complément naturel pour la désintoxication.

«Notre monde est de plus en plus pollué et nous avons besoin de solutions faciles, efficaces et peut nous être bénéfique de plusieurs manières. La pectine de pomme est l’une de ces solutions extraordinaires qui peuvent nous aider à vivre mieux, plus longtemps. Même les enfants peuvent la consommer sans risque. »

Katrine Volynsky

Le saviez vous ?
Des niveaux élevés de radiations peuvent perturber suffisamment les cellules pour induire la maladie et la mort prématurée. Au cours des études, les cellules étaient ex-posé à différents niveaux et types de radiations. Le noyau et son contenu,principalement de l’ADN, ont été observés et étudiés. Dans ces conditions contrôlées, lors d’une exposition ionisante, l’ADN est endommagé et le processus de codage est perturbé, entraînant un cancer et des mutations génétiques.

En résumé les radiations radioactives change l’ADN . Disons que si un élément extérieur, radiation ou autre devait changer mon ADN (ou ARN), je commencerais trés vite une cure de pectine de pomme (qui est actuellement utilisé pour soigner les enfants irradiés dans certains pays comme la Russie et l’Ukraine) associé à un régime hypotoxique (que je suis en train de développer dans les articles à venir).
Ce protocole a été indiqué par les forces de lumière au cas où certaines personnes seraient obligés d’être en contact avec certaines choses pouvant changer leur ADN.

Qu’est ce que la pectine ?

La pectine a été découverte pour la première fois en 1790 par un chimiste français, Louis NicolaVauquelin. Il a pu isoler du jus de fruits un solution hydrosoluble qui transforme les liquides en gel. Le nom pectine vient du grec«Pektos» qui signifie caillage ou congélation. Les propriétés bénéfiques de la pectine ont été découverts très rapidement avant même que sa composition chimique ne soit terminé au cours du siècle suivant. La pectine est largement utilisée dans la santé, la médecine,industries de la beauté et de la transformation des aliments

Aujourd’hui, nous savons que les pectines sont des polysaccharides provenant de parois cellulaires végétales.La pectine est un grand réseau chimique de sucres et d’alcools, qui sert d’éponge moléculaire pour la radioactivité. Cela absorbe les toxines et les métaux lourds, les lie et les élimine hors du corps.

De nombreuses écorces de fruits et de légumes contiennent diverses quantités de pectine.
La plupart de la pectine se trouve dans la peau du fruit.
Par exemple, la partie blanche d’une peau d’orange peut contenir jusqu’à 30% de pectine.
la pectine est fabriquée à partir des pelures restantes de la fabrication du jus d’orange et du jus de pomme. La quantité de pectine dans le fruit dépend en partie de la maturité du fruit. Si le fruit n’est pas mûr, il contient ce qu’on appelle la protopectine, qui est convertie en pectine au fur et à mesure que le fruit mûrit. Si le fruit est trop mûr, la pectine devient pectique
acide, qui ne forme pas de gel avec des solutions sucrées.

Une fois mis dans l’eau, la pectine forme une solution colloïdale et devient un gel en refroidissant.
La pectine d’agrumes, de pomme et de betterave est la plus utilisée et étudiée. La meilleure source de pectine est la pomme verte.

Comment fonctionne la pectine ?

Les pectines, lorsqu’elles sont ingérées, ne sont pas digérées par les enzymes de l’estomac. Elles passent à travers l’estomac et l’intestin grêle dans le côlon. Sur le chemin du côlon la pectine reste sous sa forme macromoléculaire (non décomposée).En raison de sa grande taille moléculaire, la pectine ne traverse généralement pas le sang barrière et reste dans le tractus intestinal où elle fait l’essentiel de son nettoyage travailler. La pectine d’agrumes modifiée est le seul type de pectine dont la structure de la molécule a été réduite au point de pouvoir pénétrer dans la circulation sanguine. Les pectines sont hydrophiles elles aiment l’eau. En descendant l’intestin, la pectine attire l’eau et gonfle en taille. Le fait que les pectines se dilatent en taille augmente également le degré de plénitude et de satiété que nous ressentons, ce qui est utile pour le contrôle des calories. La pectine améliore également le métabolisme des graisses, réduit cholestérol et régule la glycémie.

Les pectines sont anioniques, chargées négativement et ont tendance à attirer les cat-ions des métaux lourds. Agissant comme un aimant et un balai, ils atteignent avec leurs groupes carboxyliques et capturent les métaux lourds, les radionucléides et les acides biliaires pour lier et transporter ces éléments hors de notre corps, ce qui aide à réduire notre charge toxique. Les contaminants liés sont excrétés par les intestins et l’urine.

La pectine de pomme augmente l’absorption de certains antioxydants en améliorant la digestion, en fournissant un environnement optimal pour une microflore saine.

Protocole de détoxification à la pectine de pomme

La dose recommandée de pectine est de 3 à 15 grammes par jour. Pour les personnes vivant dans des zones gravement contaminées, la dose est13-15 grammes par jour. L’entretien peut être réalisé avec 3 grammes par jour en forme de supplément et le reste d’une alimentation saine.

On peut par exemple suivre le protocole suivant :

3 gr/jour pendant 5 jours
6 gr/jour pendant 21 jours
3 gr pendant 2 à 3 mois

Pectine de pommes ou d’agrumes ?
Les pectines d’agrumes sont largement utilisées dans la thérapie de chélation pour l’élimination des métaux et en complément du traitement anticancéreux pour prévenir les métastases. La pectine d’agrumes n’est généralement pas utilisée pour la désintoxication par radiation. 
La pectine d’agrume que l’on utilise est la pectine d’agrume modifié. La pectine trouvée comme additif alimentaire à usage culinaire (pour les confitures) ce type de pectine n’est pas efficace pour la désintoxication. Elle est souvent fabriqué à partir de pommes du commerce qui regorgent de pesticides.
Il faut donc l’acheter en laboratoire et bien lire la composition et que la quantité de pectine soit clairement indiquée.

Le traitement coûte cher, il faut savoir que pour obtenir 3 grammes de pectine pomme par jour, une personne doit manger 9 pommes. les pommes vertes bio peuvent compléter un traitement sous forme de gélules (par exemple 3 pomme par jour avec la peau bien entendu = 1gr).
On peut aussi utiliser d’autres détoxifiants en complément comme :
L’ail, l’ail des ours, oignon, la coriandre, chorella, vitamine C et E, le miso, la zéolite liquide si de bonne qualité

Afin de protéger et aider le foie et les reins lors de la detoxification il est bien d’utiliser des plantes comme le chardon de marie, desmodium, artichaut.

La détoxification à la pectine doit être associée à une alimentation hypotoxique, il est évident que si vous enlevez d’un côté pour remettre de l’autre cela ne sert à rien. Une alimentation bio n’est pas suffisante car il y a de nombreuses sources de toxines comme vous le verrez dans les articles suivants.

Katrine Volynsky est aujourd’hui une belle femme, pleine de vitalité, alors qu’elle avait commencé à perdre ses cheveux et ses dents…
Plus tard comme pour se prouver que son protocole fonctionne bien et afin d’aider la population, elle est allée sur les lieux de la catastrophe de Fukushima.
Tout en prenant de la pectine et elle n’a été affecté en aucune manière.

Note: Je ne prétend pas, et les forces de lumière ne sont pas allées dans ce sens non plus, qu’en cas d’injection de substance changeant l’ARN, cela renversera la situation. Mais la detoxification à la pectine et le regime hypotoxique permettra aux personnes de survivre en attendant que … Ceci dit, à la base je déconseille fortement de prendre toutes substances changeant notre ADN /ARN et donc de faire de nous des OGM ! cela est simplement du bon sens. Cet article vise à sauver des vies car il y a eu des suicides dans certains pays où il y a eu une obligation de recevoir certaines injections. noter aussi que le changement d’ARN ne se fait qu’au bout de la seconde injection.