Gaia n’a pas besoin d’être sauvée, elle ascensionne !

Je partage cet article car il dit des choses que j’essai d’expliquer (vainement) depuis longtemps. Quand j’ai dit à une fille qui voulait à tout prix méditer pour sauver la planète, que cela ne servait à rien. Elle m’a pris pour une méchante fille qui ne voulait pas « sauver » Gaia et ne m’a plus jamais parlé.  C’est comme cela, il y a des gens qui se croient « éveillé » mais ne le sont pas tout à fait et n’ont pas tout compris.

Car Gaia n’a pas besoin d’être sauvée, elle ascensionne !

Concrètement cela veut dire que ce monde tel que vous le connaissez va disparaître, le nouveau monde (pour ceux qui iront) n’aura pas la même géographie, il sera probablement beaucoup plus plat car les cassures et montagnes sont dues à une terre qui bouge beaucoup car elle souffre.
Bref il est trop tard pour sauver quoi que ce soit car ce monde 3D là va disparaître !

En réalité le (ou les nouveaux mondes), existe déjà car le temps n’existe pas, il n’y a pas de passé ou de futur. Nous ne le voyons pas car notre densité (nos vibrations) n’est pas assez élevé.

Il en est de même quand j’ai dit à une fille qui avait mis un message à propos de je ne sais plus quelle espèce animal en train de disparaître, que cela n’était pas dramatique, cela fait parti du cours normal des choses. Elle m’a bannie de ses amis illico (preuve d’une grande ouverture d’esprit 🙂 ).

Là encore concrètement, des espèces entières sont actuellement transférées dans le monde qui leur convient, cela peut être le nouveau monde ou d’autres mondes 3D. Elles disparaissent à nos yeux sur ce monde 3D. Certains individus quittent leur corps car ils ne sont pas adapté aux vibrations actuelles. d’autres font une ascension de groupe, ce qui donne une impression de disparition soudaine d’espèce.

Tout comme vont le faire les humains. En réalité cela a déjà commencé, il y a beaucoup plus de mort et de disparitions et cela n’est pas toujours dû à la volonté de nos geôliers.

Continuer à lire … « Gaia n’a pas besoin d’être sauvée, elle ascensionne ! »